23 janvier 2010

Une levada? ca doit etre tranquille non?

Reveil difficile apres une nuit ou il a pas arrete de pleuvoir... la pluie s'est arretee vers 3-4h du mat. J'ouvre la tente pour decouvrir une bouillasse infame.
Les affaires trempees laissees dans la cabane en bois on a peu pres seche c'est deja ca!
Puis le soleil perce enfin les nuages, le moral remonte accompagne de beaux arc-en-ciels ;o)

P1030605

P1030607

On se dirige sur la route vers le plateau de Paul da Serra balaye constamment par le vent (pas mal d'eoliennes pour le coup). Les flaques sont gelees! Brrr pourtant bien protege dans notre tente on a pas eu froid mais j'ai pas bien dormi car un peu en pente et la tente est trop petite pour moi...

P1030612


P1030613

Apres quelques detours on trouve la route en terre qui descend en quelques centaines de metres vers Cascalho un cirque impressionant ou on se sent tout petits! Pas mal de glissements de terrain plus loin on rejoint la source au pied du cirque et le debut de la levada. Petite pause casse-croute accompagne d'une goute de Poncha (Rhum+Citron+Canne a sucre!).

P1030616

P1030621

P1030624

P1030627

P1030631

P1030633

La suite me fait un peu peur, la levada a l'air de longer le flanc de la montagne qui est super abrupte et le depart completement detruit ne me rassure pas. Je fais 100m a pied pour constater qu'il y a deja des glissements de terrain.. je reviens avec le sourire pour pas effrayer Pauline qui a deja pas trop aime le tunnel degoulinant qu'on a traverse.

On entame la progression sur la levada qui s'avere parseme d'embuche. Des glissements de terrain nous obligent a escalader quelques rochers, ca va... Un passage de gue bien bouillonnant avec 10m de vide en dessous, brrr...
Le pire est a venir avec un passage completement detruit ou les Maderois ont fait un petit chemin de detour qui tient sur des rochers branlant sur de la terre qui ne demande qu'a glisser 10m plus bas. Je tente... ca passe mais j'ai peur, peur surtout pour Pauline qui traverse le sourire un peu crispe et moi aussi... ouf elle est pres de moi. C'est sur je ne repasse pas par la, pas de demi-tour!

La paroi est vraiment tres abrupte, certes rien a voir avec une bonne falaise mais quand meme, qu'est-ce qu'on va trouver au prochain virage? est-ce qu'on va encore devoir escalader un truc tangent?

P1030635

P1030637

P1030638

P1030640

P1030642

En fait nous avons decide de joindre deux parcours de rando relies par un tunnel de 2km... arrive devant le tunnel la levada est une nouvelle fois detruite et il nous faut desescalader des blocs bien trempes. Le tunnel est minuscule, pelles pioches sont la avec des casques... ils font des travaux dedans? l'entree est en partie bouchee par de la terre. Je m'engage sans mon sac. Heureusement 20m plus loin le tunnel est propre et on peut l'emprunter.
Ils sont pas tres grand les Maderois... je me cogne de partout avec mon sac plus haut que moi alors que je suis completement courbe. Quelle galere! Pauline n'est pas beaucoup plus rassuree, heureusement on voit le bout, petite lueur 2km plus loin!

P1030646

A la moitie j'en peux plus de porter ce sac trop lourd je le prend sur mon bras et galere le reste du tunnel.
Au deux tiers, chose improbable, on rencontre un couple d'allemands. La femme qui lutte pour eviter la lumiere de la frontale de Pauline nous explique qu'elle ne fera pas demi-tour car elle est passe dans des trucs trop dur ou elle s'est trempee les pieds... Je lui explique que de ce cote le passage est possible mais tres dangereux... je ne lui dis pas que moi meme je n'y retournerai pas!
On arrive enfin de l'autre cote je suis epuise et Pauline est soulagee!! et moi aussi! ;o)

Le reste de la levada s'ouvre sur une nouvelle vallee qui nous laisse entrevoir la rando du lendemain avec de belles montagnes tres escarpees! Apres la levada du cirque de Cascalho, celle-ci est une ballade de sante et je me demande bien ce que l'allemande a pu trouver de dur... on croise meme un couple avec un bebe... ok on s'est un peu mouille les pieds mais rien de mechant avec de bonnes chaussures. Je pense aux deux allemands et me demande si ils ont finalement fait demi-tour... j'espere qu'il ne leur est rien arrive...
Tres agreable cette fin de levada qui devient de plus en plus large. On passe dans des ptits coins qui en ete doivent etre merveilleux une fois fleuris. C'est neanmoins tres joli en hiver!

P1030658

P1030666

Nous arrivons a la boca de Encumeada et la un snack bar! La pinte de biere y passe ainsi qu'un plat de Gambas bien meritees! Premier point d'eau potable, en fait qui sort d'un robinet quoi... on aurait pu se ravitailler tout le long dans les levadas avec une ptite pastille quand meme...

Apres cette pause tellement attendue on attaque la montee direction Pico Ruivo 11km plus loin et 800m plus haut. Le chemin est literalement creuse dans la roche, des marches, des marches encore des marches. Que ce sac est lourd! On fait face constamment a des forteresses rocheuses de quelques 50 a 100m de haut, mais ou est-ce qu'il passe ce chemin?
La premiere forteresse passee, une deuxieme apparait dans le brouillard! Magnifique ce chemin mais ereintant. Quelques 400m plus haut on en peux plus et ca tombe bien la vegetation ultra dense fait place a une crete degagee avec une petite pelouse. Par acquis de conscience je vais quand meme voir un peu plus loin si y'a pas un meilleur endroit vu que celui-la a l'air bien vente mais Pauline est contente de son emplacement. Ca sera notre point de bivouac.

Grosse journee, environ 17km parcourus...

P1030673

P1030674

P1030677

P1030678

Posté par chevillotn à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une levada? ca doit etre tranquille non?

Nouveau commentaire